La noosphère, c’est toi, c’est moi, c’est nous, c’est vous, c’est eux, et c’est même Grégoire.

La noosphère vient, étymologiquement parlant, du grec noüs qui signifie l’esprit, et sphère qui signifie sphère (voir le grec de sphère). Cette expression a été développée et répandue sous la plume du théologien et paléontologue Teilhard de Chardin qui y voyait grosso modo l’interconnectivité des pensées humaines qui interagissent entre elles et forment un tout global, un être.

noosphere 2

 

 

Ce blog n’est pas un blog sur la noosphère. Il n’est pas non plus un blog sur l’œuvre et la vie de Teilhard de Chardin (même si le Phénomène humain est un livre très intéressant).

Ce blog, par contre, s’approprie ce concept et le développe à sa façon (ce qui précise la mention « néo »).

Ce blog entend être un lieu d’échanges, un carrefour, des esprits de plusieurs auteurs qui ont en commun le goût de mettre à plat leurs pensées.

Il n’y aura donc pas de ligne politique, culturelle voire même philosophique unique, mais bien une multitude d’horizons inclus dans cette sphère.

Le « (b) » présent dans le titre du blog, enfin, renvoie à un terme très fréquemment utilisé dans le monde numérique, à savoir le mot « noob » qui désigne le « nouveau », et « celui qui apprend ». Nous n’avons donc pas la prétention de savoir tout, ni d’être imperfectibles – même si on essaye. Par contre nous aspirons à l’élévation spirituelle et intellectuelle que peut offrir cette néo noosphère, et espérons nous détacher le plus possible d’une pensée conformiste bien difficile à définir.

                                   noosphere 1